Les actions de ce groupe

REHABILITATION avec le CARNAVAL dans la PRISON POUR FEMMES
flag Uruguay - (Emaús Asociación Civil Nuevo Paris)


Il y a plus de 14 ans, en faisant des recherches sur l’histoire de l’Abbé Pierre, les compagnons de la Communauté de travail Emmaüs Nuevo Paris apprirent que le premier collaborateur et volontaire de leur communauté s’appelait George et était un ancien détenu dont le destin épouvantable avait mené au bord du suicide. Notre fondateur avait vu en lui un être humain qu’il pouvait aider et qui pouvait à son tour l’aider : « C’est en sauvant les autres que l’on se sauve soi-même ».

C’est ainsi que naquit un projet qui fait désormais partie de l’héritage de l’Abbé Pierre. Nous avions l’intime conviction qu’il nous fallait mener une action sociale énergique. Une action au contenu bénéfique mais qui ne soit pas dépourvue de la politique sociale et constructive propre à Emmaüs. Travailler dans les prisons était et reste aujourd’hui encore très difficile en Uruguay. En découvrant cette initiative, certains groupes d’Emmaüs France proposèrent d’entamer une collaboration, instaurant ainsi un jumelage qui dura plusieurs années. Mais à la fin du projet de jumelage, les liens tissés étaient si forts que la communauté put tout de même continuer à travailler, avec beaucoup d’efforts et peu de moyens.
L’idée consistait à mettre en place un Atelier de création artistique débouchant sur la production d’ouvrages artisanaux et interdisciplinaires. Un atelier qui soit à la fois théorique et pratique. Un atelier mené à des fins principalement décoratives mais doublé d’une action sociale, conformément au mandat de tout membre d’un Mouvement tel que le nôtre.

En savoir plus...

Recyclage des déchets d'équipements électriques et électroniques
flag Uruguay - (Emaús Asociación Civil Nuevo Paris)


Il y a dans notre pays une grande accumulation de déchets électriques et électroniques (DEEE) hautement polluants aussi bien pour l'environnement que pour la santé de la population et il faut noter qu'aucune loi n'encadre le travail avec ces déchets.

Aussi, déterminés à veiller à la protection de l'environnement et avec l’objectif d'être un groupe autosuffisant, nous avons décidé de travailler avec des matériaux électriques et électroniques, ajoutant ainsi à l’activité traditionnelle des compagnons un nouveau secteur productif.

Bien que nous ayons beaucoup d'expérience en matière de recyclage, il est nécessaire de nous former pour bien maîtriser l'activité dans laquelle nous nous sommes lancés et pour pouvoir nous différencier des entreprises qui sont sur le même créneau.

L'acquisition de nouvelles connaissances permettra une meilleure gestion du projet et nous espérons voir nos ressources économiques augmenter afin de soutenir le travail social et contribuer ainsi à la protection de l'environnement naturel.

En savoir plus...