Résultat de votre recherche

Pour une finance éthique
flag Italie - (Associazione Comunitá Emmaus Villafranca)


Emmaüs Villafranca organise en réseau avec d'autres groupes des moments de sensibilisation dans le pays sur le thème de la finance éthique.

Aujourd'hui, nous sommes les otages de la finance spéculative ; c’est la finance qui domine les gouvernements, qui domine la vie des personnes, qui menace la démocratie de nos Etats, de notre Europe.

Les pouvoirs en place ont été en mesure de provoquer, dans un semblant de légalité, un vaste transfert de richesse des classes pauvres et moyennes vers les prédateurs financiers.

En savoir plus...

Finance éthique – Droit à des moyens de subsistance dignes
flag Inde - (Tara Projects Association)


Tara soutient activement les communautés et personnes marginalisées au sein de la société en permettant la création de moyens de subsistance. Pour Tara, la finance éthique est essentielle à la paix et la durabilité dans le monde. Chaque être humain a le droit de pouvoir trouver un travail reposant sur des valeurs éthiques et justes. Nous dispensons aussi des formations en développement des compétences et en renforcement des capacités. Les initiatives de micro crédit constituent l’une des actions majeures de l’organisation et permettent d’aider les plus démunis à gagner des revenus adéquats selon des moyens dignes et respectables.

En savoir plus...

Droit à l’initiative économique pour tous
flag Liban - (Association d'Entraide Professionnelle A.E.P.)


Dans les débâcles de la guerre, l’AEP a voulu rendre acteurs de développement toutes personnes porteuses de petits projets pour la réhabilitation sociale des exclus et marginalisés du système économique. C’est ainsi qu’a débuté l’initiative des microcrédits, de l’accompagnement humain personnalisé et de l’assistance technique. Ainsi toute personne exclue a pu intégrer le circuit
économique et vivre dignement par son travail.

En savoir plus...

Logements permanents abordables
flag États-Unis - (H.O.M.E. Incorporated)


Depuis sa création en 1970, notre groupe œuvre en faveur de l’accès à des logements permanents et abordables comme moyen de renforcer la communauté. HOME se trouve dans une zone où l’immobilier et le foncier, en particulier les propriétés situées en front de mer, se dirigent progressivement vers une gentrification, et ce depuis plusieurs générations. De nos jours, il est extrêmement difficile pour les familles ouvrières d’accéder à des conditions d’hébergement décentes dans cette région du Maine, en particulier à des logements permanents. Le foncier devient une marchandise plutôt qu’un bien de la communauté ; ainsi, de nombreuses personnes possèdent des résidences et cottages d’été qu’elles n’occupent que quelques semaines par an. Les classes défavorisées doivent alors se tourner vers la location, la sous-location ou d’autres formes d’hébergement précaire. De nombreuses familles n’ont d’autre choix que de quitter l’Etat dans lequel elles vivaient jusqu’ici de génération en génération.

En savoir plus...

VIVRE ENSEMBLE
flag Belgique - (La Poudrière ASBL)


C’est en 1958, qu’autour de deux prêtres et un couple, à partir de rencontres
avec des croyants et des clochards, naît le projet de la communauté de la Poudrière dans un quartier déshérité de Bruxelles, à la porte de Ninove.

Avec un objectif très précis, « être présent », avec la découverte de l’infortune, de l’amitié, dès le départ il y a partage de la vie de chaque jour, ce qui permet de substituer à l’habituelle charité « travailler pour », une nouvelle forme de solidarité « travailler avec ».
Le projet mené depuis lors, prévoit donc de mettre en commun la vie de personnes en difficulté et d’autres qui ne le sont pas. Cela passe par des repas et un travail en commun, le logement dans un même lieu mais avec des espaces privatifs.

En savoir plus...

Bâtir la résilience des communautés vulnérables
flag Burkina Faso - (Solidarité et Entraide Mutuelle au Sahel (S.E.MU.S.))


L’action couvre 7 communes de la province du Passoré et 5 communes de la province du Zondoma de la région du nord du Burkina Faso.

Burkina Faso est l'un des pays les plus pauvres d'Afrique, dont près de la moitié de la population vit avec moins de 1,25 USD par jour (Rapport sur le développement humain 2013).

Les risques climatiques comme la sécheresse et les inondations dans le nord et le centre du Burkina Faso exacerbent la faim et la maladie à différents niveaux interdépendants parmi lesquels les moyens de subsistance, la sécurité alimentaire, les soins maternels et infantiles, les conditions d'hygiène et la santé. Le changement climatique devrait continuer à réduire la disponibilité des ressources alimentaires pour des populations qui présentent un niveau de consommation parmi les plus faibles au monde, et le nombre d'enfants malnutris âgés de moins de cinq ans devrait augmenter, au moins jusqu'en 2025.

C’est dans ce contexte que cette action est menée pour amener les femmes à pouvoir résister en se dotant de techniques appropriées et de ressources utiles.

C’est avec la volonté de contribuer à l’épanouissement des communautés vulnérables que SEMUS œuvre au quotidien avec l’appui de ses partenaires à développer des actions permettant de combattre la pauvreté et la misère sous toutes ses formes. Ce qui correspond à la vision de la SEMUS qui est « une société de justice dans laquelle les femmes et les hommes se solidarisent pour l’équité et la dignité humaine.

En savoir plus...