Insertion des jeunes en difficulté
 Satu Mare, Județ de Satu Mare, Romania

 

LE CONTEXTE DE VOTRE ACTION

La Roumanie est tristement connue depuis 1989 et la chute du régime de Ceausescu, pour la mauvaise qualité de ses orphelinats et le nombre très important d'enfants qui y ont été placés. Aujourd'hui, les jeunes ayant grandi dans ces orphelinats sont livrés à eux-mêmes, sans avoir reçu de scolarisation ni d'éducation et après avoir vécu dans des conditions de vie très difficiles. Il n'existe que très peu de structures sociales pour leur venir en aide et les réintégrer dans la société roumaine. Notre association a été créée dans le but de soutenir ces jeunes ayant vécu dans les orphelinats et qui se retrouvent en situation de désarroi. Mais elle s'est rapidement étendue aux jeunes qui sont aussi sans-abris, victimes d'abus et de traite ou marginalisés après des années de rue. Notre communauté est située à Satu Mare dans le nord-ouest de la Roumanie. Nous accueillons 25 compagnons âgés de 18 à 30 ans. En arrivant chez nous, ils intègrent notre maison communautaire, la "Casa Mara", pour, avec le temps, se reconstruire et trouver leur place dans la société.

LES ACTIVITÉS MENÉES DANS LE CADRE DE VOTRE ACTION

Nous accueillons les compagnons dans une grande maison communautaire où vivent environ 25 jeunes. Intégrer la maison est un peu comme intégrer une grande famille. L'apprentissage des gestes d'hygiène personnelle, la participation aux tâches ménagères, la confection des repas en commun permettent de retrouver du lien social et de participer à la vie en communauté. Chaque soir, des volontaires ou des membres du personnel de l'association viennent participer à la préparation des repas et créer un moment de convivialité dans la maison en animant des soirées cinéma ou jeux de société. La communauté comprenant au total environ 35 personnes, il n'est pas rare qu'un anniversaire, un mariage, voire un anniversaire soient l'occasion de nouveaux moments de partage qui créent des liens forts entre tous. Pour les fêtes, nous partons également en vacances avec l'association au complet.

Nous basons notre travail sur la réintégration professionnelle des compagnons. Ils travaillent dans deux magasins que nous avons ouverts dans le centre de Satu Mare. Nous vendons des meubles, des canapés, de la vaisselle, des jouets et de l'électronique. En Roumanie, il est encore difficile de développer la collecte chez les particuliers. Nous travaillons donc en partenariat avec des communautés Emmaüs de France et d'Angleterre qui nous font parvenir des convois de marchandises. Chaque fois, une équipe de compagnons et de volontaires se rend dans la communauté pour aider à charger les marchandises dans les camions. Être ainsi accueillis, soutenus et travailler ensemble a permis au fil du temps de créer des liens très forts entre nos communautés. Liens encore renforcés par le développement des échanges de compagnons. Chaque année, plusieurs de nos compagnons partent en stage dans des communautés françaises, anglaises et allemandes et nous accueillons également des compagnons d’autres groupes. Ces stages rentrent dans le processus d'accès à l'indépendance de nos compagnons. C'est un premier pas vers une vie plus autonome.

Enfin, notre association s'implique également dans des activités d'animation en dehors de la communauté pour créer du lien avec les institutions et la population locale. Nous proposons des animations toutes les semaines dans les orphelinats et les centres de placement de la ville et une formation à l'animation de type BAFA (Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur) aux élèves d'un lycée et à quelques compagnons qui le souhaitent. Nos volontaires participent aussi à des cours de français et d'histoire comme assistants dans un lycée de Satu Mare.

QUI S'IMPLIQUE DANS VOTRE GROUPE ?

Il y a une trentaine de compagnons qui relèvent de l'un des profils suivants :

- jeunes sortant des orphelinats: 24 ans après la chute du régime de Ceausescu, l'insertion des jeunes qui ont grandi dans le système de protection de l'enfance constitue encore un problème social aigu en Roumanie ; sans ressource, sans qualification professionnelle, avec une formation scolaire très faible, peu préparés à une vie indépendante, ces jeunes ont besoin d'un vrai tremplin pour accéder au monde professionnel et à un hébergement à la sortie de ces structures.

- victimes de la traite des êtres humains : les jeunes victimes de la traite ont généralement besoin d'un milieu de travail protégé pour se reconstruire progressivement, reprendre confiance en eux-mêmes et en les autres et trouver, par la suite, leur place dans le monde professionnel ordinaire.

- jeunes marginalisés (Roms en particulier) : en général peu scolarisés, peu qualifiés, en butte à de nombreuses discriminations (à l'embauche et autres), ces jeunes ont besoin d'un accompagnement renforcé, en termes de formation et d'insertion, pour acquérir les compétences nécessaires au monde professionnel et y trouver toute leur place.

L’équipe de l’association est composée de salariés et volontaires, roumains et français, professionnels du social ou venus d’horizons divers. Elle est actuellement composée de deux responsables, quatre travailleurs sociaux et six volontaires.

AVEC QUELS PARTENAIRES PORTEZ-VOUS CETTE ACTION ?

Les partenaires en Roumanie

*Mairie de Satu Mare
*Service d’état civil de Satu Mare
*Service public d’assistance sociale de Satu Mare (centre d’accueil d’urgence)
*Direction départementale de l’assistance sociale et de la protection de l’enfance : Centre des mineurs Andrei et les maisons Violeta et Speranta de Carei
*Agence départementale pour l’emploi Satu Mare
*Cabinet médical Dr Coica
*Lycée Domna Stanca
*Fondation FARA Foyer
*Association Stea *Ambassade de France en Roumanie

Le Mouvement Emmaüs

*Emmaüs International
*Emmaüs Europe et le collectif Roumanie
*Association « Un coup de main », Emmaüs Iasi
*Association « Amicii Emmaüs », Targiu Jiu
*Emmaüs Bougival, Norges, Etang sur Arroux, Montpellier, Pantin, Rédéné, Reims, Roanne, Bourgoin-Jallieu, Cambridge, Krefeld
*En France et Europe *La Fondation Abbé Pierre pour le logement
*Association Montoison Partage
*Association Roumanie Espoir, Toulouse
*Association Solidarité Enfance Roumanie, Paris
*Section CFDT CE Thalès Communication
*Lycée Notre Dame de Grandchamp, Versailles

PERSPECTIVES FUTURES

- Augmenter notre capacité d'accueil pour les jeunes en insertion et proposer un choix d'activités professionnelles d'insertion plus complet.

- Créer un lieu de rupture à la campagne dans lequel nous pourrons développer des activités agricoles, de l'art thérapie ou toutes autres sortes d'activités. Le but étant de permettre aux compagnons de découvrir de nouvelles choses et de pouvoir leur donner des moments en plus petit comité où ils sortent de leur quotidien. Cet endroit nous donnera l'opportunité de leur proposer des activités que l'on ne peut pas mettre en place pour le moment (stage de photographie, de peinture, de randonnées, de karaté etc...).

- Mettre en place un fonds qui permettra à chaque jeune de construire sa maison avec ses économies.

PARTAGEZ LES AVANCÉES ET LES SUCCÈS OBTENUS VIA VOTRE ACTION

Le premier de nos succès est quand un jeune sort de manière positive de notre structure et parvient à devenir indépendant. Chaque année, des jeunes arrivent chez nous, reprennent confiance en eux, bénéficient d'un cadre rassurant, d'une formation, et arrivent à se projeter dans l'avenir avec plus de sérénité.

 http://bit.ly/2iDtUeM 

Concernant nos activités, nous avons fait cette année l'acquisition d'un magasin. L'association est maintenant propriétaire à la fois de la maison communautaire qui accueille les jeunes et du magasin principal autour duquel nous organisons nos activités économiques. Cela constitue un pas important pour la pérennité de nos activités.

Enfin, le nombre de compagnons augmente d'année en année, grâce à la consolidation de la vie communautaire et des activités économiques.

VOUS SOUHAITEZ AJOUTER UNE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE SUR VOTRE ACTION ?

Nous avons développé de nombreux partenariats locaux, et les effets sur la perception de notre travail par la population et les institutions sont très positifs. La pérennisation de nos activités et le nombre plus important de jeunes compagnons permettent de renforcer ce lien.

En développant nos activités économiques, nous espérons impliquer de manière plus directe et plus importante la population locale à notre action envers les jeunes marginalisés.

QUELS BESOINS AVEZ-VOUS IDENTIFIES POUR AMPLIFIER OU PERENNISER VOTRE ACTION ?

Nous souhaiterions développer le réseau de collecte et de donation dans la région de Satu Mare. Pour cela, nous aurions besoin de publicité et que le mouvement Emmaüs soit connu dans la région. Nous aurons également besoin d’une autre camionnette pour continuer d'assurer nos livraisons tout en récoltant les donations locales.

Aujourd'hui tous nos compagnons sont engagés avec des contrats de travail classiques, en l’absence d’un statut spécifique. Plus notre structure grandit, plus les coûts des salaires sont difficiles à supporter. Nous commençons donc à travailler sur la création d'un statut

A propos de cette action

 1684

Porteur de l'action

Communauté Emmaüs de Satu Mare
Jean-Philippe LEGAUT


Localisation

Satu Mare, Județ de Satu Mare, Romania

Combats

Actions similaires

Vesti'bus

 Grenoble, France

Soutien aux enfants du quartier

 Villa el Salvador, Distrito de Lima, Pérou

Accueil de Loisirs au CADA d’Emmaüs

 Bussières-et-Pruns, France

Commentaires

Votre commentaire