PASSIONE CIVILE
 Palerme, Italy

 

LE CONTEXTE DE VOTRE ACTION

Accueil, autofinancement, lutte contre les mafias et la misère. Emmaüs Palerme naît pour synthétiser l’anti mafia sociale et la lutte contre la pauvreté en une vision unique pour un développement humain et social durable et digne, contre l’actuel système économique dominant et la fermeture des frontières.

Le contexte économique et social est celui d’une terre merveilleuse dévastée par un système de pouvoir politique-mafieux-maçonnique qui au fil des années a effacé des droits essentiels comme celui à l’éducation, à un système de santé efficace, le droit d’entreprise. La mafia à Palerme a tué des centaines d’entrepreneurs honnêtes, de journalistes, magistrats, policiers, syndicalistes, hommes et femmes libres. Après les massacres ordonnés par la mafia en 1992, Palerme a connu un moment de réveil des consciences. Aujourd’hui, grâce aux jeunes qui étaient des enfants en 1992, différentes réalités sont nées : des exemples d’activisme, d’associationnisme, d’entreprise sociale et des activités anti mafieuses qui démontrent que la mafia peut être combattue et éliminée grâce à de simples comportements responsables quotidiens de la part de tous les habitants. Les activités d’Emmaüs Palerme se concentrent principalement dans les contextes les plus périphériques et abandonnés par les institutions. Palerme et la Sicile souffrent de nombreux records négatifs en Europe (par exemple le taux de dispersion scolaire ou des jeunes NEET, qui n'ont pas d'emploi et ne suivent pas d'étude, ou encore les données alarmantes sur le chômage des jeunes ou celles sur la pauvreté relative ou absolue ).
Des milliers de familles à Palerme vivent grâce à la collecte du fer et de matériaux usagés ; il était important de faire comprendre que la naissance d’Emmaüs en ville n’aurait pas constitué une menace pour ceux qui font du marché de seconde main un travail informel. C’est pourquoi nous nous efforçons tous les jours de faire comprendre que nous ne souhaitons aucunement concurrencer d’autres activités, mais au contraire aider tout le monde en cas de besoin.
Palerme est une ville symbolique, capitale de la Méditerranée, riche en histoire et en traditions culturelles différentes. Plus que n’importe quel autre territoire italien, la ville vit le drame des débarquements des migrants et les difficultés d’accueillir des milliers de jeunes qui fuient les guerres et les persécutions de l’Afrique. Malheureusement, à Ballarò2, la mafia sicilienne et celle nigérienne ont conclu des pactes d’amitié et de collaboration qui obligent ceux qui travaillent avec les migrants à maintenir les jeunes qui arrivent ici loin de ces réseaux qui contrôlent le trafic de drogue et la prostitution dans les rues.
Emmaüs Palerme a reçu une villa confisquée à la mafia dans le quartier de Vergine Maria, historiquement contrôlé par la famille mafieuse des Galatolo (réputés pour leurs capacités diplomatiques de tisser des relations avec la politique et les services secrets). Les Galatolo contrôlent aussi le parc des expositions Fiera del Mediterrano qui abrite le marché solidaire de l’occasion, dans le pavillon 3. D’importants intérêts pèsent sur le pavillon 3 occupé par Emmaüs Palerme car il s’agit du plus grand pavillon de toute la structure. En une année, nous avons vécu 7 épisodes de dégradation, d’acte de vandalisme, d’intimidation évidente et de vol dans le marché. Nous subissons aussi un boycottage quotidien de la part des portiers à la grille d’entrée qui ne permettent pas aux voitures des clients d’entrer à l’intérieur du parc des expositions. Mais, malgré tout, le marché fonctionne et permet d’accueillir 8 personnes.
Malheureusement la Municipalité de Palerme voudrait utiliser le pavillon 3 à des fins commerciales. Pour nous, il est fondamental de rester à l’intérieur du parc des expositions et nous sommes donc à la recherche de financements afin de pouvoir le louer et effectuer des travaux de mise en sécurité et d’accessibilité.

LES ACTIVITÉS MENÉES DANS LE CADRE DE VOTRE ACTION

Emmaüs Palerme accueille 8 personnes en difficulté à l’intérieur d’un bien confisqué à la mafia. Ces personnes s’autofinancent grâce à un marché de l’occasion situé à 4 km.
Emmaüs Palerme est né pour mettre en rapport la lutte contre les mafias et la lutte contre la misère. Nous sommes convaincus que mafia et misère sont très étroitement liées et qu’il faut avant tout garantir leurs droits aux personnes pour leur redonner des espoirs.
Grâce à de nombreux évènements culturels, Emmaüs Palerme promeut la sensibilisation à la solidarité, aux pauvretés et à l’antimafia sociale. Nous collaborons avec des magistrats antimafia et d’autres associations pour créer un réseau politique fort en mesure de pousser les institutions de la ville à faire davantage surtout dans le domaine de la crise du logement, de l’accueil des mineurs migrants et du trafic d’êtres humains.
Emmaüs organise aussi des rencontres dans les écoles sur les thèmes de la participation démocratique et de la citoyenneté active, la paix, la non-violence et la transformation des conflits.
Parmi les principales activités, l’une des plus importantes est celle des camps de bénévoles d’été. En deux ans, nous avons accueilli 650 jeunes provenant du monde entier dans certaines écoles de la ville. Les jeunes deviennent protagonistes d’activités qui les mettent en valeur et les responsabilisent : éducation informelle dans les rues avec les mineurs des quartiers les plus pauvres, accueil des migrants au port de Palerme, préparation de repas pour les cantines des pauvres, école d’italien pour migrants, accompagnement des personnes souffrant d’handicap physique et/ou psychique. Les bénévoles aident aussi les associations locales dans leur important travail sur le territoire de Palerme. Tout ceci est possible grâce à 30 associations qui, durant l’été, collaborent activement avec Emmaüs Palerme. Les jeunes ont tendance à revenir l’été en impliquant leurs amis et compagnons. Actuellement nous avons lancé un mouvement des jeunes au sein d’Emmaüs Italie qui se réunit deux ou trois fois par an pour organiser activement les camps PASSIONE CIVILE et effectuer les activités de secrétariat nécessaires aux camps d’été.
COMMUNAUTÉ : certains compagnons sont très jeunes et souffrent de carences affectives ou relationnelles, sans oublier une formation scolaire insuffisante. À cause de la situation de pauvreté de leur famille, ils n’ont pas pu bénéficier de formation et c’est pourquoi notre objectif est d’aider leur développement humain, en les accompagnant selon leurs propres préférences. Nous proposons aux jeunes des parcours de formation à l’extérieur de la communauté comme des cours du soir, cours de langue, cours de musique, cours pour l’obtention du permis de conduire et nous les encourageons en leur permettant de vivre des expériences importantes comme voyager grâce aux échanges européens de bénévoles.

QUI S'IMPLIQUE DANS VOTRE GROUPE ?

2 responsables (Nicola Teresi diplômé en sciences pour la paix, expert en gestion des conflits et formateur à la paix et à la non-violence ; Riccardo Sanfilippo diplômé en coopération au développement, expert en agriculture et entretien des espaces verts).

8 compagnons : Antonino (21 ans) et Giovanni (23) de Palerme, Ciro (62) de Naples, Giordano (27) de la Lombardie, Pompeo (50) des Pouilles, Cyril (21) et Maxwell (21) du Nigeria et Alì (28) de la Gambie (à l’essai).

32 bénévoles : activités politiques et en faveur des droits humains, éducateurs, journalistes, magistrats, avocats, experts en migrations, opérateurs sociaux, simples personnes souhaitant défendre un idéal et démontrer à la ville de Palerme qu’il est possible de faire quelque chose de nouveau et d’original en ville, loin des logiques assistantialistes ou à caractère provisoire comme les nombreux financements par projet qui animent le travail social.

AVEC QUELS PARTENAIRES PORTEZ-VOUS CETTE ACTION ?

Magistrature antimafia : 3 juges antimafia importants sont adhérents d’Emmaüs Palerme. Ils nous aident à analyser et à approfondir le rapport entre la lutte contre les mafias et la lutte contre la misère.

2 écoles sont activement engagées dans des actions d’éducation à la paix et à la légalité. Elles nous accueillent durant les camps d’été.

1 réseau national appelé « Misera Ladra » est la couverture politique de nos actions de pression sur les institutions et le gouvernement de la ville.

30 associations (faisant partie de Misera Ladra) ont participé activement au parcours de naissance d’Emmaüs Palerme et collaborent aux camps d’été et aux évènements culturels, de solidarité et de dénonciation politique. Elles s’occupent principalement d’antimafia sociale, scoutisme, réutilisation sociale des biens confisqués à la mafia, accueil de migrants et de mineurs, antiracisme, coopération sociale, volontariat contre la pauvreté.

32 adhérents bénévoles aident le marché et/ou collaborent activement à l’organisation et à la mise en place des évènements et des camps d’été.

Emmaüs Palerme est né suite au camp d’été d’Emmaüs Italie PASSIONE CIVILE 2015. À cette occasion, 50 associations ont été impliquées dans un processus de participation visant à organiser le camp de bénévoles. 400 jeunes de 27 pays différents et plus de 1 100 heures d’animation de rue, éducation informelle, accompagnement des plus faibles, école d’italien, accueil au port et préparation des repas, tout cela a représenté l’ingrédient naturel pour la formation d’un groupe de bénévoles, compact et déterminé à poursuivre l’expérience Emmaüs sur le territoire de Palerme. Ayant réuni un bon nombre d’associations, Emmaüs devient une voix importante dans le panorama politique de la ville. À la fin du camp, le groupe décide de rester à l’intérieur du parc des expositions Fiera del Mediterraneo avec son marché. C’est le début d’une bataille politique avec la mairie de Palerme : en organisant des conversations publiques et privées, des évènements culturels et d’approfondissement, Emmaüs parvient à atteindre l’objectif politique préfixé et obtient le pavillon 3 du parc des expositions Fiera del Mediterraneo, qui de lieu abandonné devient un marché de l’occasion pour l’accueil.
À partir de ce moment, octobre 2015, le marché Emmaüs continue son activité d’autofinancement, mais sans être régulièrement autorisé à rester dans la structure (il n’existe qu’un consentement politique du Maire et du Conseil communal, mais la bureaucratie est plus compliquée). Une sorte d’« occupation autorisée ». Il faudrait une somme considérable pour pouvoir proposer à la Municipalité une autorisation en échange de travaux de restructuration (100 000 euros).
Au cours de cette première année, nous avons accueilli une dizaine de personnes qui nous ont accompagnés et aidés. Ceux qui ont pu quitter la communauté (grâce à de nouvelles opportunités) viennent encore nous aider comme bénévoles.

PERSPECTIVES FUTURES

Augmenter l’accueil en contribuant à libérer et à mettre en valeur les endroits abandonnés ou dégradés à des fins sociales. Nous souhaitons que les structures communales non utilisées deviennent des lieux de rencontre et de solidarité.

Améliorer l’efficacité énergétique de la villa confisquée à la mafia grâce à des panneaux solaires et à l’énergie thermosolaire.

Mettre en place des projets sociaux avec des mineurs des rues de deux quartiers très à risque : Guadagna et Zen.

PARTAGEZ LES AVANCÉES ET LES SUCCÈS OBTENUS VIA VOTRE ACTION

En un an et demi, Emmaüs Palerme a obtenu d’importants résultats d’un point de vue politique et de transformation de la réalité à partir du bas.
Le premier succès a été la naissance d’une communauté et l’accueil de 8 personnes. Le camp d’été PASSIONE CIVILE 2015 a été capable de faire pression sur l’administration communale et de recevoir gratuitement un pavillon de 2 500 m2 pour son activité d’autofinancement. La mise en valeur des espaces abandonnés constitue un thème politique très fort à Palerme, où il existe des milliers de familles sans logement et de nombreux endroits abandonnés. Le réseau d’Emmaüs Palerme a été décisif en contribuant à faire entendre sa propre voix politique et en lui permettant d’atteindre son objectif.
Un deuxième succès, grâce à la collaboration avec Emmaüs Italie, a été l’obtention d’une villa confisquée à la mafia un an seulement après sa naissance. Aujourd’hui la communauté vit dans cette villa en démontrant ainsi concrètement d’être un exemple vivant de lutte contre la mafia par le biais de la réutilisation sociale du bien confisqué. Tout ceci a été le résultat d’un énorme travail d’écoute, de rencontres et de planification d’un changement possible grâce à la force de la persévérance.
Pour finir, Emmaüs Palerme est parvenu à obtenir une TABLE TECHNIQUE SUR LES PAUVRETÉS au sein de la Municipalité de Palerme. Après 4 ans de demandes de la part des associations locales, la voix d’Emmaüs Palerme (qui réunit 50 associations) a été décisive. Lors d’une table ronde sur la misère et les mafias, en présence de magistrats antimafia et de nombreux représentants de la société civile, la Conseillère aux activités sociales a accordé la création de la TABLE TECHNIQUE SUR LES PAUVRETÉS qui se réunit tous les mois et compte sur la participation des institutions de la ville et des représentants du tiers secteur.

VOUS SOUHAITEZ AJOUTER UNE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE SUR VOTRE ACTION ?

Emmaüs Palerme est désormais un acteur social reconnu en ville. Nos initiatives font toujours l’objet d’articles de presse et la participation à nos évènements est toujours nombreuse. Nous recevons souvent des invités pour parler de pauvreté et de politiques sociales. Nos camps de bénévoles ne parviennent jamais à couvrir toutes les demandes de participation.
Nous recevons de très nombreuses demandes d’accueil et d’aide de personnes en difficulté et notre « famille » s’ouvre de plus en plus à des personnes qui ne travaillent avec nous que durant la journée en profitant de notre compagnie et du partage des repas quotidiens.

Nous sommes impatients de nous structurer au mieux pour garantir sérénité à nos compagnons et pour commencer finalement à fréquenter et à participer plus activement au sein d’Emmaüs Europe et d’Emmaüs International.
Palerme est une ville difficile.
La famille mafieuse à laquelle a été confisquée la villa que nous habitons est la même qui est présente à l’intérieur du parc des expositions Fiera del Mediterraneo. Nous croyons que ceci peut être un motif supplémentaire de préoccupation pour nous.
Nous luttons contre la mafia mais, parfois, aussi contre la Municipalité de Palerme. Le travail quotidien est difficile et nos efforts visant à « faire réseau » sont indispensables pour protéger et assurer notre activité.
Nous aurions besoin d’un fort signal de présence de la part d’Emmaüs International et d’Emmaüs Europe. Nous espérons recevoir bientôt des personnes liées au mouvement Emmaüs des quatre coins du monde. Nous souhaiterions aussi encourager des politiques, au sein du mouvement Emmaüs, d’« échange de communauté » de façon à permettre aux compagnons, aux bénévoles et aux opérateurs sociaux de voir d’autres réalités d’accueil dans tous les continents. Notre communauté regroupe de nombreux jeunes compagnons qui ont besoin de ces expériences éducatives et formatives.

QUELS BESOINS AVEZ-VOUS IDENTIFIES POUR AMPLIFIER OU PERENNISER VOTRE ACTION ?

1) Nous aurions besoin d'un soutien financier pour restructurer et louer le pavillon 3 qui accueille le marché.
2) Nous aurions besoin d’un véhicule de dimension moyenne pour le transport de marchandises (le camion est parfois trop grand pour les rues et l’urbanisme de la ville de Palerme) et d’un véhicule pour le transport de personnes (4/9 places), pour augmenter le nombre de bénévoles durant les camps d’été.

A propos de cette action

 1873

Porteur de l'action

Nicola TERESI


Localisation

Palerme, Italy

Actions similaires

Commentaires

Votre commentaire