RENCONTRE de RESPONSABLES de COMMUNAUTÉS, de TRAVAIL SOCIAL et d’EDUCATION
 Montevideo, Uruguay

 

LE CONTEXTE DE VOTRE ACTION

L’organisation de cet événement s’inscrit dans le cadre du Plan de travail de la Région Emmaüs Amérique. En effet, sa priorité est de récupérer les espaces d’échange et de formation où les responsables de groupes Emmaüs confrontés à des réalités diverses peuvent réfléchir à certaines questions : environnement, genre, économie solidaire, pauvreté, participation populaire, etc., et élaborer un discours politique fondé sur les actions menées par chaque groupe dans leurs contextes respectifs.

Objectif de la rencontre :
• Renforcer la formation des responsables en matière de gestion de groupe.

• Encourager les groupes dans leur quête d’autosuffisance économique, dans leur pérennité et dans la participation de leurs membres via les bonnes pratiques de leurs responsables dans les travaux collectifs.

• Refléter ce travail dans notre présence sociale en tant qu’acteurs engagés dans les luttes sociales aux côtés des plus démunis.

LES ACTIVITÉS MENÉES DANS LE CADRE DE VOTRE ACTION

DEROULEMENT DE LA RENCONTRE.
• Cette Rencontre de responsables a été organisée à Montevideo, en Uruguay.
• La Rencontre a commencé l’après-midi du 28 août 2017. Les objectifs fixés pour la Rencontre de responsables ont alors été énoncés. La journée s’est terminée par un hommage sincère au compagnon et ami Jorge Ambiado, qui joua un rôle clé dans la genèse de cette Rencontre.
• Le 29 août, journée consacrée à l’« Interpellation politique », nous avons pris part à une action urbaine organisée dans les locaux de l’Hôtel de ville de Montevideo, avec l’exposition d’arts plastiques intitulée « Rendre visible l’invisible : Vous me voyez, ou pas ? ». Cette exposition vise à rendre visible ce que la société tente d’occulter : l’indigence, les migrants, la folie, les addictions, etc. L’exposition est restée en place une semaine dans les locaux de l’Hôtel de ville, ce qui a permis à des milliers de personnes de la voir.
• Le 30 août, journée consacrée à la question « Nous transformer, pour mieux transformer la réalité », a été organisée une exposition axée sur les Réseaux sociaux et les groupes Emmaüs. S’est ensuivi un échange sur l’éducation populaire libératrice, puis une discussion en groupes et enfin une plénière. L’après-midi, nous avons travaillé sur la question « Comment transformer, à partir de notre action en tant que groupe ? » et la journée s’est terminée par un atelier sur ce sujet ainsi qu’une plénière.
• La journée du 31 août a été dédiée à la question « Prendre soin de nous et d’autrui, pour travailler mieux ». Le matin, a été organisée une exposition sur la sécurité nécessaire dans notre travail, suivie de discussions en groupes sur cette question, puis d’une plénière. L’après-midi, nous avons abordé la crise environnementale à laquelle sont confrontés notre continent et la planète. Plusieurs spécialistes ont été invités à intervenir, puis nous avons débattu de la question en ateliers avant de clôturer la journée par une plénière.
• Le 1er septembre, nous avons organisé des ateliers de discussion sur le thème « Que signifie être un responsable Emmaüs ? », en collaboration avec un professionnel du secteur et un ancien militant Emmaüs. L’après-midi, l’équipe d’Emmaüs International a réalisé un exposé sur « Les trois combats du Mouvement Emmaüs au niveau mondial » et sur les critères de solidarité internationale. La journée s’est terminée par un échange de témoignages sur le père Atanasio Sierra et l’Abbé Pierre.
• Le 2 septembre, les participants ont été invités à évaluer la Rencontre. Il a été demandé expressément que les groupes représentés rédigent un rapport sur leur participation à la Rencontre, en fassent parvenir une copie au Secrétariat d’Emmaüs Amérique et informent leurs groupes.
• Tous les participants ont ensuite pu découvrir l’expérience pédagogique proposée par l’Ecole durable Jaureguiberry, en périphérie de Montevideo.

QUI S'IMPLIQUE DANS VOTRE GROUPE ?

• L’Equipe de formation de la Région Amérique, le Secrétariat régional, la Commission d’Education ainsi que les compagnes et compagnons à même, de par leur participation à des rencontres antérieures et de par leurs connaissances, de contribuer à la planification et à la mise en œuvre de cet événement.
• Cette Rencontre a réuni 51 compagnes et compagnons, responsables de 29 groupes Emmaüs d’Argentine, du Brésil, de Colombie, du Chili, des Etats-Unis, du Guatemala, du Pérou et d’Uruguay. Aucun responsable de groupe de Bolivie n’était présent.
• L’idée repose sur l’implication de toutes et tous avant, pendant et après ces événements, et qu’ils alimentent notre travail et notre réflexion.
• La solidarité internationale du Mouvement Emmaüs a contribué à cette action, dans la mesure où un projet collectif a permis de financer partiellement cette Rencontre. Ainsi, tous les membres du Mouvement, au niveau mondial, ont, d’une certaine manière, contribué à cette action.

AVEC QUELS PARTENAIRES PORTEZ-VOUS CETTE ACTION ?

Plusieurs compagnes et compagnons, ayant fait partie du mouvement Emmaüs en Uruguay et travaillant désormais au sein d’autres organisations, ont participé à la Rencontre.

L’Université de la République, l’Hôtel de ville de Montevideo, le SUNCA (Syndicat de travailleurs du bâtiment), le MIDES (Ministère du développement social), les CAIF (Centres de protection infantile et familiale), entre autres.

1) La Rencontre a été organisée dans le cadre de la planification de la Région Amérique.

2) La Fédération d’Emmaüs Uruguay a proposé que cet événement ait lieu en Uruguay.
3) Le Conseil régional de mars 2017 a approuvé l’initiative.

4) Les propositions d’ateliers et de thématiques pour la Rencontre ont été étudiées.

5) Les différentes possibilités d’hébergement ont été étudiées.

6) Des intervenants ont été contactés et rencontrés.

7) Nous avons veillé à ce que le programme soit respecté chaque jour.

PERSPECTIVES FUTURES

Entretenir l’élan pour garantir la formation initiale et continue des membres de groupes Emmaüs dans chaque pays, en fonction de leurs besoins et des axes de formation définis par la Région. Pouvoir partager ces expériences avec le reste du Mouvement.
Publier un ouvrage modeste pour retracer le processus et son aboutissement.

PARTAGEZ LES AVANCÉES ET LES SUCCÈS OBTENUS VIA VOTRE ACTION

• Nous estimons que les objectifs et activités proposés par l’équipe régionale de Formation pour cette Rencontre ont été respectés.
• Les participants se sont impliqués activement dans les différentes dynamiques proposées, malgré les divergences qui ont émergé dans la « vision du monde » des différents pays et groupes.
• La Rencontre s’est révélée fructueuse, dans la mesure où une nouvelle génération de responsables est prête à prendre le relais. Les anciens responsables ont contribué aux échanges en partageant les fruits de leur expérience.

VOUS SOUHAITEZ AJOUTER UNE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE SUR VOTRE ACTION ?

Cette Rencontre a, sans l’ombre d’un doute, eu d’importantes répercussions, dans la mesure où chaque participant(e) est ensuite retourné(e) dans son groupe, l’a informé de cet événement puis a envoyé un rapport à ce sujet. De plus, des espaces ont été créés au sein des instances d’Emmaüs International pour parler de cette expérience (Rencontre de la Région Emmaüs Afrique, Conseils d’administration, Comité exécutif, etc.).

Cette Rencontre est d’une certaine manière liée aux trois combats d’Emmaüs. Ainsi, le premier jour, a été organisée une exposition sur les conséquences des injustices commises dans le monde, en particulier dans notre région, afin de les rendre visibles et de pouvoir lutter contre les causes de ces injustices…

La lutte « Justice sociale et environnementale pour un monde durable » constituait par ailleurs le fil rouge des différentes thématiques abordées lors de la Rencontre.

De telles rencontres nous paraissent fondamentales pour maintenir l’état d’esprit du Mouvement dans un monde complexe et en perpétuel changement.

L’échange de savoirs entre compagnes et compagnons de toute la région et d’autres régions du monde, qu’il s’agisse de méthodes de gestion de bric-à-brac (moteur économique de la quasi-totalité de nos groupes) ou d’interpellation sociale au sein de la communauté, aide le Mouvement à maintenir son cap malgré la pluralité de visions qui le composent.

QUELS BESOINS AVEZ-VOUS IDENTIFIES POUR AMPLIFIER OU PERENNISER VOTRE ACTION ?

Nous avons manqué de temps pour débattre de certaines thématiques.
Publier un ouvrage sur cette expérience permettra non seulement de faire le bilan de cette action mais aussi de proposer de nouvelles pistes de réflexion.

A propos de cette action

 1004

Porteur de l'action

Rogelio Coitiño


Localisation

Montevideo, Uruguay

Actions

Actions similaires

LE P’TIT DEJ EMMAÜS

 Pointe-Rouge, Marseille, France

Initiatives pour la paix

 Villafranca di Verona, Vérone, Italie

SINdesperdicio

 Arrasate / Mondragón, Guipúzcoa, España

Commentaires

Votre commentaire