Faire connaître l’histoire et l’actualité de l’abbé Pierre et du Mouvement Emmaüs
 Esteville, France

 

LE CONTEXTE DE VOTRE ACTION

Après le décès de l’abbé Pierre en 2007, de nombreux visiteurs sont venus spontanément à Esteville (à 30 km au nord de Rouen) pour se recueillir sur sa tombe et retrouver le lieu où il a vécu. Le Mouvement Emmaüs et la famille de l’abbé Pierre ont souhaité y créer un espace muséographique et culturel efficace et durable. L’abbé Pierre a choisi d’être inhumé dans le cimetière d’Esteville aux côtés des compagnons d’Emmaüs qui y reposent (dont le premier, Georges Legay, inhumé en 1966). L’abbé Pierre a résidé dans cette maison par intermittence de 1964 à 2007 (et à plein temps dans les années 1990). A son décès, sa chambre et sa chapelle sont restées dans l’état où il les avait laissées, constituant un témoignage unique et émouvant sur sa personnalité et ses engagements.

LES ACTIVITÉS MENÉES DANS LE CADRE DE VOTRE ACTION

Espace muséographique, pédagogique et événementiel, le Centre abbé Pierre – Emmaüs accueille des visiteurs tous les jours de l’année de 10h à 18h.

Les visiteurs traversent un parc arboré et fleuri où de grandes fresques de Street art montrent le travail de 8 artistes contemporains qui ont interprété la mémoire et le message de l’abbé Pierre et du Mouvement Emmaüs. Ensuite, ils peuvent parcourir le lieu de mémoire, espace muséographique composé de 8 salles. Le lieu de mémoire est riche de nombreux textes, photos et vidéos qui montrent de façon simple et moderne la vie et l’œuvre d’un homme au destin exceptionnel : moine, résistant, député, militant de la paix, créateur de communautés, innovateur social, constructeur de logements, initiateur d’engagements collectifs, personnage médiatique et inspirateur de lois et de politiques publiques qui améliorent le quotidien des personnes les plus exclues... La découverte de la chapelle et de la chambre de l’abbé Pierre est un temps fort de la visite.

Le Centre abbé Pierre – Emmaüs travaille spécifiquement à destination des plus jeunes en proposant un programme pédagogique dont profitent plusieurs centaines de scolaires par an. Les élèves de 8 à 20 ans visitent le lieu de mémoire avec un livret pédagogique illustré. En plus, ils bénéficient d’un temps d’une heure, avec une animatrice ou un animateur, au cours duquel ils découvrent certaines formes de pauvreté et les réponses solidaires qui existent et qu’ils peuvent mettre en place à leur niveau.

Le Centre abbé Pierre – Emmaüs organise sept manifestations qui rythment l’année : 2 commémorations, 2 expositions et 3 ventes solidaires.

La grande vente de l’été, la foire aux livres et la vente de Noël sont conçues comme des manifestations où la découverte culturelle et militante occupe une place très importante ; les clients sont incités à découvrir les lieux et profiter des animations organisées ce jour-là.
Les expositions ont lieu pendant les trois mois du printemps et les trois mois d’automne. "Le Génie des modestes" existe depuis 2013. Cette exposition artistique annuelle propose plusieurs centaines d’œuvres d’artistes catalogués dans les genres « art brut et art singulier ». Le Génie des modestes essaie de montrer par l’art que les gens simples peuvent réaliser des choses géniales. En automne, depuis 2012, l’exposition s’appuie sur l’image, les archives de l’abbé Pierre et d’Emmaüs et abordent des sujets d’actualité : les différentes éditions ont travaillé autour de la BD, des caricatures et dessins de presse, de la photo et du Street art.

Les commémorations de la naissance et du décès de l’abbé Pierre se veulent des moments vivants et orientés vers l’avenir. Chaque 22 janvier, une marche a lieu jusqu’au cimetière où les clefs d’un logement construit par un groupe Emmaüs sont déposées sur la tombe de l’abbé Pierre, geste symbolique qui prouve que le combat continue, suivi d’une conférence sur des sujets d’actualité. Chaque dimanche qui suit le 5 août, depuis 2014, le Centre abbé Pierre – Emmaüs organise un festival pour les enfants. Les petits et les grands passent leur journée à jouer dans le parc et découvrent l’abbé Pierre et le Mouvement Emmaüs grâce à des outils adaptés à leur âge.

Le Centre abbé Pierre – Emmaüs a développé de nombreux services pour les visiteurs : librairie thématique, salle de réunion, buvette, restaurant, hébergement. Lieu culturel et pédagogique, le Centre abbé Pierre – Emmaüs a ouvert en 2013 et 2014 une bouquinerie (livres d’occasion) et un magasin de jouets d’occasion.

QUI S'IMPLIQUE DANS VOTRE GROUPE ?

1 compagnon retraité qui vit sur place, des compagnons d’autres communautés qui participent ponctuellement aux manifestations, 6 salariés, 50 bénévoles.

AVEC QUELS PARTENAIRES PORTEZ-VOUS CETTE ACTION ?

Associations de solidarité : dans le cadre de sa Foire aux livres solidaires et de l’implication dans l’organisation de la Journée mondiale du refus de la misère à Rouen, le CAPE travaille avec le Secours catholique, le Secours populaire, ATD-Quart-Monde, CCFD-Terre solidaire, Amnesty International, Livres sans frontière et Echanges France-Bénin.

Groupes Emmaüs : 15 à 20 groupes Emmaüs par an visitent le lieu de mémoire. Certains groupes soutiennent le Centre abbé Pierre – Emmaüs lors de la grande vente ou approvisionnent les magasins de livres et de jouets. Le Centre abbé Pierre – Emmaüs est piloté par Emmaüs international, Emmaüs France, Emmaüs solidarité, la Fondation abbé Pierre et la famille de l’abbé Pierre.

Tourisme : le CAPE travaille en réseau avec les offices de tourisme locaux, les organismes de développement touristique des collectivités locales et au sein d’une fédération régionale. Des partenariats existent avec les sites touristiques voisins.

Culture : Le Génie des modestes est organisé en partenariat avec une galerie parisienne (La Halle Saint Pierre) et l’exposition d’automne s’insère dans la programmation hors-les-murs du Festival de BD de Normandie (Ville de Darnétal). La Maison de l’abbé Pierre bénéficie du label « Maison des illustres » délivré par le Ministère de la culture. Le CAPE reçoit des artistes et des écrivains lors des vernissages et des conférences.

Pédagogie : Le Centre abbé Pierre – Emmaüs accueille des scolaires dans le cadre de partenariats avec les établissements scolaires et différents services de l’Education Nationale. Son programme pédagogique est agréé par le Rectorat de l’Académie de Rouen.

La maison est donnée à l’abbé Pierre et ses amis en 1964.

L’abbé Pierre y crée un lieu polyvalent : communauté de bâtisseurs, maison d’études, de rencontres et de repos, secrétariat de liaison des groupes Emmaüs du monde.

Puis une maison de retraite pour compagnons fonctionne de 1973 à 1999.

En 1999, un nouveau projet voit le jour, avec la création d’un centre d’hébergement pour personnes en errance de Paris.
Aujourd’hui, les chambres sont en mauvais état et il n’y a plus de centre d’hébergement, en attendant des travaux importants qui sont en préparation.

Les travaux de construction du lieu de mémoire ont démarré à la fin de 2010 et ont duré 14 mois. Le Centre abbé Pierre – Emmaüs est inauguré le 22 janvier 2012, pour les 100 ans de l’abbé Pierre.

Progressivement, le contenu d’animations s’est mis en place.

Le programme pédagogique s’est amélioré et de nouveaux outils ont vu le jour.

Les sept manifestations ont été conçues pas à pas, en fonction de leur pertinence conceptuelle, des publics, des lieux et des moyens.

De nouveaux services et annexes ont été imaginés : restauration, hébergement des visiteurs, magasins d’occasion…

L’objectif est de répondre aux besoins des visiteurs, de montrer les nombreuses facettes du Mouvement Emmaüs et d’accroître l’attractivité du site autant que son autofinancement.

PERSPECTIVES FUTURES

Le Centre abbé Pierre – Emmaüs est une jeune pousse. Beaucoup de personnes ne connaissent pas encore son existence. Situé à la campagne et doté de moyens modestes, il étend sa notoriété au fur et à mesure. Les perspectives de croissance de sa fréquentation sont donc bonnes.

Il s’efforce de mettre à jour son patrimoine immatériel grâce à la création contemporaine (Street art, Art singulier, etc.), à l’intervention d’acteurs de la solidarité de notre époque (conférences) et aux expositions et commémorations qui présentent les actions du Mouvement Emmaüs en cours. Il essaie d’élargir son propos dans une démarche d’éducation populaire et de médiation culturelle à destination de la jeunesse : résidences d’action culturelle, livrets pédagogiques, festival des enfants, etc.

Le Centre abbé Pierre – Emmaüs s’efforce de proposer des services et contenus qui font de lui un espace de réflexion, de ressourcement et de travail pour le Mouvement Emmaüs et les associations : réunions, séjours sociaux, formations, etc.

PARTAGEZ LES AVANCÉES ET LES SUCCÈS OBTENUS VIA VOTRE ACTION

Environ 7200 personnes visitent le lieu de mémoire chaque année. A ce nombre, il convient de rajouter les personnes qui participent aux manifestations (vernissages, conférences, ventes, festivals) sans visiter toutefois l’espace muséographique. Aujourd’hui, le Centre abbé Pierre – Emmaüs reçoit donc plus de 10 000 personnes par an.

Le Centre abbé Pierre – Emmaüs permet de découvrir l’abbé Pierre et le Mouvement Emmaüs. Les visiteurs sont toujours surpris de l’importance des actions passées et en cours. « On ne savait pas qu’Emmaüs était si important, ni que l’abbé Pierre avait accompli tout cela » disent-ils souvent.

La fréquentation des jeunes, dans le cadre des sorties scolaires, augmente chaque année (elle a doublé depuis 2012).

La visite du lieu de mémoire est vécue comme un temps fort, sur le plan des émotions et des idées. Les visiteurs sont sensibilisés aux injustices insoutenables qui frappent nos contemporains et découvrent les combats et les progrès accomplis par ceux qui s’organisent pour faire reculer la misère.

VOUS SOUHAITEZ AJOUTER UNE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE SUR VOTRE ACTION ?

Le Centre abbé Pierre – Emmaüs permet de faire connaître les actions de tous les groupes Emmaüs du monde. Il est l'incarnation de "Faire vivre notre héritage", une des Résolutions prises par l'ensemble des groupes Emmaüs, lors de notre Assemblée mondiale à Jesolo en Italie, en avril 2016.

Les médias continuent de s’intéresser à l’abbé Pierre. Chaque année, des dizaines d’articles, de passages radiophoniques et télévisés sont consacrés à l’abbé Pierre et à son lieu de mémoire, surtout dans les médias régionaux, mais aussi nationaux et européens.

Des jeunes effectuent des collectes d’objets d’occasion pour Emmaüs dans leur entourage, suite à leur visite à Esteville.

Des personnes de tout âge se proposent pour devenir bénévoles, après avoir participé à une manifestation.

Les retombées des animations et de la communication du Centre abbé Pierre – Emmaüs profitent aux groupes Emmaüs des alentours : des personnes qui n’en ont pas l’habitude donnent des objets ou deviennent clients.

L’été 2017, le Centre abbé Pierre – Emmaüs a organisé une résidence d’action culturelle avec des adolescents défavorisés (éducation civique et Street art). Les partenariats noués avec les centres sociaux et de loisirs se sont prolongés après la résidence.

Des établissements scolaires viennent chaque année. Ils ont inscrits le Centre abbé Pierre – Emmaüs dans leur programme. Ils inspirent de nouveaux établissements qui visitent le lieu de mémoire à leur tour.

QUELS BESOINS AVEZ-VOUS IDENTIFIES POUR AMPLIFIER OU PERENNISER VOTRE ACTION ?

Le secteur culturel est un secteur subventionné. Nulle part, la culture et la pédagogie ne sont directement « rentables ». L’autofinancement est donc presque impossible à obtenir. Par nature, le Centre abbé Pierre – Emmaüs a besoin de la générosité des personnes et des groupes Emmaüs pour continuer et développer ses actions. Il s’autofinance au tiers mais a besoin de fonds pour les deux autres tiers de son budget. Enfin, la France réduit drastiquement sa politique de subventions pour la culture.

La culture requiert un effort de la part des visiteurs. Il lui faut se concentrer et effectuer une démarche volontaire pour se rendre dans un lieu muséographique qui aborde un sujet aussi sérieux (et parfois perturbant). Le Centre abbé Pierre – Emmaüs a besoin de beaucoup communiquer pour obtenir des résultats modestes. Cette réalité est propre au secteur culturel : les lieux de culture communiquent plus pour de moindres résultats que la moyenne des autres secteurs d’activité de la société. Or la communication requiert des moyens importants. Il n’est donc pas si facile de se faire connaître et de donner envie au public de venir.

Le Centre abbé Pierre – Emmaüs a besoin de ressources financières et aussi de bénévoles qui ont des compétences spécifiques : médiation, éducation, logistique évènementielle, communication et mécénat.

A propos de cette action

 1455

Porteur de l'action

Jean Rousseau, président
Philippe Dupont, directeur


Localisation

Esteville, France

Actions

Actions similaires

OPÉRATION SAC À DOS

 Gloucestershire, Royaume-Uni

LE P’TIT DEJ EMMAÜS

 Pointe-Rouge, Marseille, France

Bois & Compagnie

 Toulouse, France

Commentaires

Votre commentaire