Recyclage des déchets d'équipements électriques et électroniques
 Montevideo, Uruguay

 

LE CONTEXTE DE VOTRE ACTION

Il y a dans notre pays une grande accumulation de déchets électriques et électroniques (DEEE) hautement polluants aussi bien pour l'environnement que pour la santé de la population et il faut noter qu'aucune loi n'encadre le travail avec ces déchets.

Aussi, déterminés à veiller à la protection de l'environnement et avec l’objectif d'être un groupe autosuffisant, nous avons décidé de travailler avec des matériaux électriques et électroniques, ajoutant ainsi à l’activité traditionnelle des compagnons un nouveau secteur productif.

Bien que nous ayons beaucoup d'expérience en matière de recyclage, il est nécessaire de nous former pour bien maîtriser l'activité dans laquelle nous nous sommes lancés et pour pouvoir nous différencier des entreprises qui sont sur le même créneau.

L'acquisition de nouvelles connaissances permettra une meilleure gestion du projet et nous espérons voir nos ressources économiques augmenter afin de soutenir le travail social et contribuer ainsi à la protection de l'environnement naturel.

LES ACTIVITÉS MENÉES DANS LE CADRE DE VOTRE ACTION

Nous sommes allés récupérer des DEEE aux domiciles de particuliers et dans des entreprises afin de répondre à la demande de nos donateurs (publics et privés).

Nous avons tenu des réunions avec des organismes publics afin de développer de nouvelles connaissances en la matière et pour obtenir leur appui dans certains cas.

La Communauté de Travail souhaite apporter des idées et des actions en faveur d'une solution au problème de pollution entraîné par les DEEE dans le but de créer des partenariats avec l'Etat et la société grâce à un travail responsable.

Nous avons créé un lieu dans la communauté dans lequel nous avons commencé à recycler des ordinateurs, des écrans, des télévisions et différents appareils électroménagers qui sont vendus dans notre local.

Les appareils et électroménagers qui ne peuvent pas être repris sont démontés afin de trier les différentes pièces qui sont encore valables pour équiper d'autres appareils ou peuvent être mises en vente séparément tandis que celles qui ne peuvent pas être réutilisées sont vendues comme des métaux.

Nous travaillons de manière responsable en veillant à la santé du travailleur et à la protection de l'environnement tout en apportant une réponse immédiate à nos donateurs, ainsi nous évitons que ces matériaux se retrouvent sur la voie publique.

QUI S'IMPLIQUE DANS VOTRE GROUPE ?

Actuellement, un compagnon s'occupe de l'atelier de recyclage des appareils électroniques ainsi que du petit électroménager (cafetière, mixeur, extracteur de jus, robot ménager...).

Un compagnon travaille dans l'atelier de recyclage des réfrigérateurs et un autre dans l'atelier des cuisinières électriques, fours et micro-ondes.

Dans le cas des lave-linges, ils sont envoyés à un technicien extérieur au groupe. Il est donc rémunéré pour le travail fourni et il utilise des pièces appartenant à d'autres lave-linges qui ne peuvent pas être réparés.

Les camions de collecte transportent cette marchandise. Un véhicule exclusivement dédié à cet effet n'est pas envisagé pour l'instant.

AVEC QUELS PARTENAIRES PORTEZ-VOUS CETTE ACTION ?

Nous travaillons avec la Municipalité de Montevideo qui gère les démarches nous permettant de poursuivre le projet et de respecter les différentes étapes fixées au préalable.

Nous travaillons également avec des entreprises publiques et privées et nous recevons des dons de la population.

Nous avons aussi reçu des propositions de certaines Municipalités de l'intérieur de se joindre à nous. Il nous faut dans ce cas mettre en œuvre certaines étapes du projet avant de pouvoir prendre cet engagement.

Première étape : Le recyclage et la récupération d'objets tout en protégeant l'environnement.
La logistique permettant de recevoir des objets en tant que dons, le travail en réseau avec l'Etat, les entreprises et la population de manière générale.
La collecte grâce à nos camions.

Les ressources humaines pour progresser petit à petit.
Les lieux physiques, les outils adéquats, les fichiers de bases de données.

Deuxième étape :
Satisfaire une plus grande demande.
Intégrer des outils technologiques et des machines.

L'obtention du certificat de prévention contre les incendies.
Créer davantage de postes de travail.

PERSPECTIVES FUTURES

Parvenir à un développement constant de l'activité.
Créer des postes de travail.
Etre un groupe autosuffisant.
Collaborer avec ceux qui promeuvent la loi sur la responsabilité sociale.

PARTAGEZ LES AVANCÉES ET LES SUCCÈS OBTENUS VIA VOTRE ACTION

Nous pouvons affirmer que nous sommes un centre de collecte pour la population où les gens peuvent déposer leurs déchets, lesquels sont traités de manière responsable en protégeant l'environnement jusqu'à l'étape finale du processus.

Nous avons installé un atelier de réparation de réfrigérateurs ainsi qu'un atelier de réparation et de destruction d'ordinateurs.
Les appareils électroménagers sont triés et réparés.
Ceux qui ne peuvent pas être réparés sont triés et ils sont vendus en pièces détachées comme métaux.

VOUS SOUHAITEZ AJOUTER UNE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE SUR VOTRE ACTION ?

La reconnaissance des donateurs, familles ou entreprises qui utilisent nos systèmes de collecte, avec la garantie que les DEEE sont confiés à une institution compétente dans le traitement desdits déchets.

Par ailleurs, nous sommes engagés politiquement et socialement dans la promotion de l'un des axes thématiques d'Emmaüs International grâce à ce travail.

QUELS BESOINS AVEZ-VOUS IDENTIFIES POUR AMPLIFIER OU PERENNISER VOTRE ACTION ?

Actuellement, nous travaillons dans notre local. Toutefois pour pouvoir satisfaire une plus grande demande et atteindre les résultats escomptés il est nécessaire d'avoir :

-un lieu plus approprié.
-des infrastructures adaptées, des outils améliorés et l'intégration de nouvelles machines.
-le certificat de prévention contre les incendies (obtenir ce certificat est nécessaire pour avoir accès à d'autres permis qui rendront possible la croissance du mouvement).
-la formation (nous devons former nos compagnons à travailler dans des ateliers de recyclage car des personnes spécialisées en lave-linges nous font notamment défaut pour l'instant).
-l'obtention d'engagements pris avec des entreprises et des entités nationales.

A propos de cette action

 2432


Les actions de ce groupe

Porteur de l'action

Jorge CLAVIJO


Localisation

Montevideo, Uruguay

Combats

Actions similaires

Radio communautaire PAG-LA-YIRI

 Zabré, Centre-Est, Burkina Faso

Accueil de Loisirs au CADA d’Emmaüs

 Bussières-et-Pruns, France

Bois & Compagnie

 Toulouse, France

Droit au logement pour les citoyens les plus vulnérables

 Villafranca di Verona, Vérone, Italie

Commentaires

Votre commentaire