Education et formation des enfants et jeunes albinos
 Bujumbura Mairie, Burundi

 

LE CONTEXTE DE VOTRE ACTION

La situation des personnes albinos au Burundi est très préoccupante, tant sur le plan des violences et discriminations dont elles sont victimes que de leur accès limité aux droits économiques, sociaux et culturels.

L’albinisme est considéré comme un phénomène surnaturel. La personne albinos est donc perçue comme un être à part, doté de pouvoirs bénéfiques ou maléfiques selon les croyances locales, et subit de ce fait mépris, discriminations, persécutions diverses pouvant aller jusqu’à des enlèvements et des massacres. La recrudescence des violences s’explique par une montée en puissance des croyances selon lesquelles les organes d’albinos peuvent apporter richesse et puissance à celui qui les possède, engendrant un trafic d’organes très prospère.

Souvent rejetés depuis l’enfance, les personnes albinos ont une basse estime d’elles-mêmes, se considèrent comme des personnes anormales et se referment sur elles-mêmes. Le premier travail consiste donc à leur faire accepter leur propre condition.

L'ALDP essaye de sensibiliser et former les personnes albinos en vue de réduire cette inégalité dont elles sont victimes, afin qu'elles s'intègrent dignement au sein de la société burundaise comme tout citoyen.

LES ACTIVITÉS MENÉES DANS LE CADRE DE VOTRE ACTION

En partenariat avec Albinos Sans Frontières – Burundi (ASF), l’ALDP fait un travail de recensement des personnes et d’identification des besoins. « Nous allons dans les familles, et les parents viennent aussi nous chercher pour demander s’il est possible de scolariser les enfants ou former les jeunes ».

L'ALDP encadre des enfants albinos et leur propose un accès à l’éducation dans leur école. Des formations en coupe et couture (production le matin, formation l’après-midi) sont également proposées dans les ateliers de l’ALDP.

Ils se retrouvent ainsi insérés avec les autres enfants, et cette cohabitation de jeunes albinos avec d'autres jeunes de l'ALDP, leur permet d'être acceptés et de dépasser leur différence sociale.

La formation et la scolarisation sont prises en charge par l’ALDP, aucun frais n’est demandé aux familles. Les produits de l’atelier coupe et couture sont vendus pour couvrir les frais.

Nous menons cette action depuis 4 ans, et en ce moment :
- 4 enfants, âgés de 3 à 7 ans, sont accueillis en primaire où ils bénéficient de la scolarité gratuite ;
- 3 jeunes femmes sont inscrites en coupe et couture.

A la fin de leur formation, nous leur fournirons un kit d’accompagnement (machine à coudre et petit capital pour monter un petit atelier) ainsi qu’une attestation de formation.

QUI S'IMPLIQUE DANS VOTRE GROUPE ?

L’école Emmaüs dispose de trois sections (maternelle, primaire et secondaire). Elle compte 3 classes de maternelle pour enfants de 3 à 5 ans ; 6 classes de primaire pour enfants de 6 à 12 ans, et 3 classes de collège pour les enfants de 13 ans et plus.

Deux sortes d’animateurs :
- dans les activités économiques :
*le personnel des établissements scolaires est salarié ;
*ceux qui travaillent dans les activités de production sont payés sur la base de pourcentages (60% pour l’ALDP et 40% pour les animateurs) et font du bénévolat pour la formation professionnelle ;
- Ceux qui animent les activités de sensibilisation et de réflexion sont des bénévoles.

AVEC QUELS PARTENAIRES PORTEZ-VOUS CETTE ACTION ?

Nous travaillons en lien avec l’ASF-Burundi et nos actions se complètent :
- ASF-Burundi a un atelier de coupe et couture dans son siège, mais ce n’est pas suffisant pour la production et la formation, donc ils nous envoient des jeunes albinos pour la formation.
- Recensement des personnes albinos
- Organisation de temps de sensibilisation pour changer le regard que la société, mais aussi leurs familles, portent sur ces personnes
- Interpellation des pouvoirs publics en vue de l’élaboration de politiques publiques prenant en compte les besoins spécifiques des albinos et pour obtenir une loi pour la protection des personnes albinos.

La cohabitation de jeunes albinos avec d'autres jeunes de l'ALDP, leur permet d'être accepté davantage parmi les autres et de dépasser leur différence sociale.

PERSPECTIVES FUTURES

Augmenter le nombre de personnes albinos accueillies au sein de nos activités socio-économiques.

PARTAGEZ LES AVANCÉES ET LES SUCCÈS OBTENUS VIA VOTRE ACTION

8 personnes ayant suivi la formation travaillent aujourd'hui dans leur propre atelier de couture. Nous restons en contact avec elles, nous leur rendons visite et quand nous recevons dans les conteneurs des fournitures qui peuvent leur être utiles (fils, tissus…), nous leur donnons.

Nous allons retenir certains bénéficiaires pour travailler dans nos ateliers comme formateurs et producteurs.

Nous les incitons à ne pas se dévaloriser, nous leur avons appris qu’ils ont les mêmes droits que les autres. Ils sont avec les autres et ne sont plus complexés.

VOUS SOUHAITEZ AJOUTER UNE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE SUR VOTRE ACTION ?

Le Président de la République avait envoyé l’administrateur de la commune Ntahangwa, accompagné du chef du quartier de Gitega où se trouvent les écoles, prendre des photos de nos activités. Il a vu notre école en passant et a demandé à la visiter.

Quand il y a des rencontres de quartier, l’administrateur cite nos actions. C’est la reconnaissance de notre travail par le gouvernement.

QUELS BESOINS AVEZ-VOUS IDENTIFIES POUR AMPLIFIER OU PERENNISER VOTRE ACTION ?

Rechercher de nouveaux partenaires financiers.

Initier des programmes innovants de formation et d'encadrement :
- les femmes ont demandé à être formées en broderie de draps de lit
- nous avons un groupe de musiciens à l’ALDP et un studio d’enregistrement. Des jeunes talents produisent et font des représentations en plein air. Des jeunes albinos ont demandé à en faire partie, et sont demandeurs de cours de guitare.

A propos de cette action

 1755


Les actions de ce groupe

Porteur de l'action

ADIDJA
Népo


Localisation

Bujumbura Mairie, Burundi

Combats

Actions similaires

ENSEIGNEMENT PRIMAIRE NON FORMEL

 Râjshâhî, Bangladesh

Soutien aux enfants du quartier

 Villa el Salvador, Distrito de Lima, Pérou

Bois & Compagnie

 Toulouse, France

Pour une finance éthique

 Villafranca di Verona, Vérone, Italie

Commentaires

Votre commentaire

Miraflisa

Miranda Lambert is my favourite US singer. She is young, beautiful and charming female in her 30s. Her voice takes me away from all issues of this world and I can enjoy my life and listen songs created by her voice. Now the singer is on a Roadside Bars & Pink Guitars Tour started in September of 2019 featuring Maren Morris, Caylee Hammack and others. The concerts scheduled for this year, up to the end of November. Ticket prices are moderate and available for all men and women with different income. If you love country music as mush as I, then you must visit at least one Miranda's concert. All tour dates are available at the <a href=https://mirandalambertconcertdates.com>https://mirandalambertconcertdates.com/</a>. Visit the website and make yourself familiar with all Miranda Lambert concerts in 2019!

29 mai 2019 01:55:21