« L’Oasis de l’Abbé Pierre »
 Cabriès, France

 

LE CONTEXTE DE VOTRE ACTION

Face à la demande grandissante de femmes cherchant un logement, la communauté Emmaüs de Cabriès a décidé de construire une résidence sociale afin d’augmenter sa capacité d’accueil et de pouvoir loger des femmes seules, dans un premier temps.

LES ACTIVITÉS MENÉES DANS LE CADRE DE VOTRE ACTION

La résidence, inaugurée le 10 juin 2017, est situé à côté du foyer actuel où logent une quarantaine de compagnons.

Le bâtiment compte 15 petits studios de 21m², dotés de sanitaires individuels, de mobilier neuf et d’un coin évier :
- 8 au premier étage, destinés aux femmes en difficultés ou couples qui se forment dans la communauté.
- 7 au rez-de-chaussée qui accueillent aussi des compagnons retraités.
Il compte également :
- Une salle commune d’environ 50m²
- Une laverie-buanderie équipée.

La première compagne a été accueillie fin juin ; et parallèlement à l’accueil de femmes en difficulté, c’est l’occasion également de proposer un logement plus adapté à nos retraités actuels, dont 3 ont déjà basculé dans la résidence sociale dont le nom a été choisi collectivement pour s’appeler : « L’Oasis de l’abbé Pierre ».

Les femmes sont accueillies au même titre que les compagnons et sont affectées aux différentes tâches de la communauté. Elles sont logées gratuitement et touchent une allocation mensuelle.

Parmi les compagnons retraités, qui vivent à la communauté où ils continuent à participer activement, 3 sont installés dans la résidence sociale, libérant ainsi 3 places pour de nouveaux compagnons.

QUI S'IMPLIQUE DANS VOTRE GROUPE ?

Tous les acteurs de la communauté.

AVEC QUELS PARTENAIRES PORTEZ-VOUS CETTE ACTION ?

Les collectivités territoriales,
La commune du pays d’Aix,
La Fondation Abbé Pierre,
L’UACE (Union des Amis et Communautés Emmaüs)
La mairie de Cabriès,
Des donateurs particuliers,
La Caisse d’Epargne,
Les assurances AG2R la mondiale,
3P, l’entreprise qui a fait les travaux
L’architecte…

Pour mener à bien ce projet, la communauté a dû unir ses forces pour travailler dans différents domaines.

Le projet de communauté (avec le « trépied » = compagnons, ami(e)s, responsables): à savoir quel projet ? comment le financer ? la mise en œuvre, la charge de travail supplémentaire, la gestion du chantier, le côté administratif…

Les demandes de financement et l’autofinancement : pour financer une partie du projet, nous avons décidé d’ouvrir une boutique à Aix, il y a 5 ans.

Le chantier en lui-même : des réunions de chantier hebdomadaires ont eu lieu avec les différents corps de métier et l’architecte.

Mécénat de compétences : nous avons participé à un mécénat de compétences par le biais de AG2R la Mondiale afin de se projeter sur les changements qu’apporterait la résidence sociale à tous les niveaux.

Un groupe de travail : un groupe de travail s’est mis en place avec le trépied pour écrire un document regroupant le fonctionnement et les règles de vie à la communauté d’Emmaüs Cabriès.

PERSPECTIVES FUTURES

.

PARTAGEZ LES AVANCÉES ET LES SUCCÈS OBTENUS VIA VOTRE ACTION

Presque toutes les chambres étaient occupées après 2 semaines d’ouverture.

 http://www.laprovence.com/article/edition-aix-pays-daix/4490182/chez-emmaues-une-oasis-pour-les-femmes-en-difficulte.html 

VOUS SOUHAITEZ AJOUTER UNE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE SUR VOTRE ACTION ?

QUELS BESOINS AVEZ-VOUS IDENTIFIES POUR AMPLIFIER OU PERENNISER VOTRE ACTION ?

A propos de cette action

 2265

Porteur de l'action

Daniel LECOZ, président de l’association


Localisation

Cabriès, France

Combats

Commentaires

Votre commentaire