PARRAINAGE DES ELEVES DES ECOLES PRIMAIRES PUBLIQUES
 Boussé, Koulweogo, Burkina Faso

 

LE CONTEXTE DE VOTRE ACTION

Les écoles primaires publiques de Guesna et de Tangsèghin sont situées dans la commune de Boussé, province du Koulwéogo. Elles relèvent de la circonscription de l’enseignement de base (C.E.B) de Boussé (Kourwéogo).

La sous-scolarisation est de plus en plus présente dans le milieu rural.
Les raisons de cette situation peuvent être imputées au très faible pouvoir d’achat des paysans qui constituent la grande majorité des populations des campagnes.
Les paysans tirent leurs revenus des productions agricoles et de l’élevage, or les conditions de production sont de plus en plus précaires. A cela il faut ajouter la rareté des pluies et les changements climatiques qui occasionnent l’insuffisance des récoltes et par conséquent de faibles revenus. De ce fait, les enfants sont en majorité affamés. Dans la plupart des familles, une seule ration est servie au quotidien et généralement au coucher du soleil.

En conséquence, et en raison notamment du manque de soutien, se posent les questions suivantes : Qui paie la scolarité ? les fournitures ? les vêtements ? la nourriture ? etc. de l’enfant ? Quel est le degré de responsabilité des parents vis-à-vis de l’enfant ? Les situations réelles sont assurément très diverses.

Cependant, on peut penser que plus l’implication, notamment financière (ou en nature), de la société reste faible, plus grand sera le risque encouru pour l’enfant de réussir à l’école.
Cette situation nous a amenés à réfléchir sur les conditions de vie des élèves du primaire.
Certes des solutions endogènes ont été mises en œuvre, mais elles restent insuffisantes, c’est le cas entre autres des cantines etc…

Compte tenu de l’existence de solutions endogènes, l’association Emmaüs Solidarité Ouaga (ESO) s’est engagée à soutenir la cantine endogène* au sein des écoles, le paiement des frais de scolarité (frais APE** et AME***), les fournitures, la tenue scolaire, etc…

Cette idée fut adoptée très rapidement par les villages. Par la suite, à l’occasion de la visite d’échanges au sein de l’association ESO organisée dans le cadre du partenariat BBF (Bosnie-Burkina-France), l’initiative a été découverte et le FIS (Forum International de la Solidarité) de Bosnie s’est engagé à soutenir l’action.

*La «cantine endogène», est un système qui s’appuie sur les parents d’élèves pour nourrir leurs enfants à l’école comme ils le font à domicile.
**Association des Parents d’Elèves
*** Association des Mères d’Elèves

LES ACTIVITÉS MENÉES DANS LE CADRE DE VOTRE ACTION

Cette action fait partie de nos activités de soutien social et consiste à appuyer les élèves de Guesna et de Tangsèghin par :

- la fourniture à chaque élève d’un repas par jour à l’école les jours ouvrables pour permettre aux élèves d’être assidus aux cours et faciliter leur apprentissage. Cela grâce au soutien en vivres de la cantine endogène. Cette activité permet aux élèves de poursuivre les cours.

- la prise en charge des frais de scolarité (frais APE et AME). Cette activité permet aux parents d’inscrire leurs enfants en âge d’aller à l’école. Sans cette solidarité, nombre d’enfants ne pourraient sans doute jamais accéder à l’école.

- l’octroi de fournitures scolaires (Bics, cahiers, sacs, jouets, etc..) aux élèves et du matériel didactique aux enseignants des écoles pour faciliter l’enseignement .

- l’octroi de tenues aux élèves.

- le suivi et l’évaluation des résultats obtenus par les élèves bénéficiaires.

L’action vise comme objectifs :
- Permettre aux élèves de bien suivre les cours ;
- Réduire le taux d’absence dans les classes ;
- Minimiser le taux d’abandon ;
- Augmenter le taux de scolarisation et de fréquentation ;
- Assurer une meilleure santé physique et alimentaire des élèves.

QUI S'IMPLIQUE DANS VOTRE GROUPE ?

Ladite action est conduite principalement par ESO avec l’appui du partenariat BBF, mais spécifiquement avec l’engagement du Forum International de la Solidarité (FIS) pour contribuer à développer la conscience collective et l’esprit de partage en vue d’une auto prise en charge des enfants vulnérables par les populations déshéritées.

AVEC QUELS PARTENAIRES PORTEZ-VOUS CETTE ACTION ?

- Les autorités provinciales et communales en charge de l’enseignement de base, à savoir l’inspection provinciale des enseignements de base.
- Les directeurs des écoles et les enseignants.
- Les associations des populations en charge de l’éducation des élèves des écoles primaires : Association des parents d’élèves (APE) et l’Association des Mères d’Elèves (AME).

Identification de l’action par ESO, puis sa présentation/explication aux populations des localités concernées.

Discussions, amendements et validation des activités de l’action par le comité de gestion villageois, suivi de la validation par les populations en assemblée générale.

Recherche/mobilisation des moyens au sein d’ESO, et auprès des partenaires pour la mise en œuvre de l’action.

Mise en œuvre des activités par les bénéficiaires, ESO et les partenaires.

Suivi/ évaluation annuelle par l’ensemble des acteurs, au cours d’une assemblée générale.

Remise de fournitures aux élèves

Remise de fournitures aux élèves

Les réalisations scolaires de l’année 2015

PERSPECTIVES FUTURES

- Renforcer nos actions dans les écoles, à travers l’appropriation de ces activités par les populations bénéficiaires.
- Etendre l’expérience dans d’autres localités qui en font la demande.
- Mener des réflexions pour une prise en charge totale par les bénéficiaires, de façon progressive.

PARTAGEZ LES AVANCÉES ET LES SUCCÈS OBTENUS VIA VOTRE ACTION

La mise en place de cette action a :

- amélioré quantitativement et qualitativement le niveau d’éducation des enfants en âge de scolarisation des localités concernées. Ce qui a augmenté le taux de scolarisation dans les dits villages.
- augmenté le nombre de réussites aux examens scolaires. Aussi, avec la cantine scolaire, les élèves sont assidus aux cours.
- amélioré la présence et le taux de fréquentation des élèves aux cours ;
- réduit le taux d’absence des élèves dans les classes ;
- minimisé le taux d’abandon des élèves ;
- assuré une meilleure santé physique et alimentaire des élèves.

VOUS SOUHAITEZ AJOUTER UNE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE SUR VOTRE ACTION ?

Les acquis notés ci-dessus ont engendré un effet d’entrainement de sorte que les villages aux alentours sont intéressés eux-aussi par cette action et expriment leur désir d’en bénéficier.

Les autorités en charge de l’enseignement manifestent leur encouragement et souhaitent que le processus continue.

QUELS BESOINS AVEZ-VOUS IDENTIFIES POUR AMPLIFIER OU PERENNISER VOTRE ACTION ?

- Une formation en suivi évaluation, et des équipements informatiques pour la capitalisation des activités.
- Des ressources complémentaires destinées au soutien d’autres écoles primaires.

- ajouter une formation en techniques de production agricole, appuyée de la création d’un jardin potager au profit de l’apprentissage et l’alimentation des élèves.
- perfectionnement professionnel pour les enseignants des écoles primaires.

A propos de cette action

 1974


Les actions de ce groupe

Porteur de l'action

SIAMBO Emmanuel


Localisation

Boussé, Koulweogo, Burkina Faso

Actions

Actions similaires

Commentaires

Votre commentaire