AMELIORATION DES CONDITIONS DE VIE EN MILIEU RURAL
 Centre, Cameroun

 

LE CONTEXTE DE VOTRE ACTION

En 1978 la population de Mom-Dibang se rend compte de la marginalisation excessive de la zone rurale dans la région du Centre du Cameroun. Les efforts du Gouvernement camerounais sont orientés dans des centres urbains au détriment des populations rurales.
L’exode rural s’accentue. Les gens quittent le village à la recherche d’une vie plus aisée en ville. Le village est abandonné à son propre sort : pas de route, pas de communication, pas d’école, pas de dispensaire, pas d’électricité, pas d’eau potable, des coutumes trop archaïques, la vie est rythmée au bon gré du missionnaire…

Un scandaleux abîme entre villageois et citadins se creuse affreusement. L’individualisme devient prépondérant. La solidarité africaine est oubliée …

Quelques natifs de Mom-Dibang décident d’assumer leur responsabilité, de prendre en main le destin de leur village, de lutter contre toutes les formes de misère, de pauvreté. Ils réussissent à se mettre debout : le CPSS (Centre de Promotion Sanitaire et Sociale) est né !

Dans un environnement hostile, ils créent le CENTRE DE SANTE d’où partiront plusieurs activités…

Le CPSS est situé dans la province du Centre, département de Nyong et Kellé, Arrondissement de Dibang. Il est présent dans 29 chefferies disséminées dans la forêt équatoriale, zone tropicale très enclavée. Il compte 40 membres et 10 compagnons, en majorité des femmes.

LES ACTIVITÉS MENÉES DANS LE CADRE DE VOTRE ACTION

« Un seul doigt ne peut laver la figure »
L’organisation des villages dans le travail, le vivre ensemble, la lutte contre l’individualisme et la sorcellerie, les crises alimentaires débouchent sur diverses activités :

• Le centre de santé
• L’agriculture
• La formation des femmes
• L’éducation des enfants
• L’élevage des porcs et poulets
• L’eau potable et l’assainissement
• L’économat rural
• Le micro crédit solidaire

Le Centre de santé : créé pour aider la population à prendre les premiers soins primaires élémentaires. Diminution de la mortalité infantile grâce à un centre de vaccination et un accompagnement à l’accouchement. S’occupe en ce moment, grâce à SOS Boîtes de Lait, de la distribution du lait aux enfants malnutris et aux enfants dont les mères sont séropositives.
L’agriculture : une palmeraie de 12 hectares, un verger d’avocatiers, un hectare d’assatiers (pruniers locaux), des champs communautaires de produits vivriers (bio) : bananiers, maïs et divers tubercules (macabos, ignames, manioc), etc…

La formation des femmes : fabrication de vaseline et glycérine bio, eau de javel… formation pour la gestion des activités génératrices de revenus.

Education des enfants : soutien des écoles et des enfants en difficulté.

L’élevage : des porcs, poulets, œufs, cabris, poissons…

Eau potable : dans la limite des possibilités, réalisation des adductions à travers des villages.

L’économat rural : rapprochement de la population des produits de première nécessité.

Micro crédit solidaire : accordé aux femmes pour leur autonomie financière au sein de leur foyer.

QUI S'IMPLIQUE DANS VOTRE GROUPE ?

40 membres bénévoles
10 compagnes et compagnons du CPSS
100 femmes bénévoles
Les chefs de poste agricoles
Des éleveurs
Les associations de développement
Les responsables des parti politiques

AVEC QUELS PARTENAIRES PORTEZ-VOUS CETTE ACTION ?

 Les autorités traditionnelles et religieuses
 Les associations de développement en réseau

Une population contente d’avoir accès à l’eau potable après 15 ans de combat

Les femmes à l'oeuvre

Formation pour la transformation des produits à base de plantes naturelles (Aloe Vera, citronnelle, citron, reine des herbes) pour la production de vaseline, glycérine et eau de javel.

Le centre de santé

La révolution verte

PERSPECTIVES FUTURES

• Impliquer plus de femmes dans diverses actions
• Créer des comités villageois dans les 29 chefferies
• Créer une unité de transformation du cacao en produits alimentaires,
• Augmenter la production agricole, transformer des produits bio, vaseline, eau de javel
• Construire plus de points d’eau dans les 29 villages
• Renforcer la formation des femmes
• Construire des logements pour les agents du CPSS

PARTAGEZ LES AVANCÉES ET LES SUCCÈS OBTENUS VIA VOTRE ACTION

...

VOUS SOUHAITEZ AJOUTER UNE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE SUR VOTRE ACTION ?

L’action touche plus les femmes et les enfants que les hommes.

QUELS BESOINS AVEZ-VOUS IDENTIFIES POUR AMPLIFIER OU PERENNISER VOTRE ACTION ?

Besoins de partenaires pour amplifier notre action.

A propos de cette action

 1657

Porteur de l'action

Martin HOTH-GUECHOT


Localisation

Centre, Cameroun

Actions similaires

Aérogommage des meubles

 Sassenage, France

Éducation au recyclage

 Cachoeira Paulista - État de São Paulo, Brésil

Radio communautaire PAG-LA-YIRI

 Zabré, Centre-Est, Burkina Faso

Bois & Compagnie

 Toulouse, France

Commentaires

Votre commentaire