Préparation de la Jeunesse Burundaise à l'immigration vers l'Europe
 Kinama, Bujumbura Mairie, Burundi

 

LE CONTEXTE DE VOTRE ACTION

Le Burundi a connu depuis plus d'une décennie les conflits et guerres inter-ethniques qui ne sont pas restés sans effets néfastes sur la situation socio-économique de la population. Entre autres, les violences et violations en tout genre, la famine, le déplacement de la population, la destruction des infrastructures socio-économiques, la déscolarisation et la non-scolarisation, le chômage etc.

L'installation en Europe étant le rêve actuel de la majorité des jeunes burundais suite à l'instabilité socio-économique et politique du pays, l’ALDP (Association de Lutte contre la Délinquance et la Pauvreté) encadre les jeunes et organise des activités de masse et des séances de sensibilisation et d’information sur la libre circulation et installation en Europe pour celles et ceux qui veulent migrer.

LES ACTIVITÉS MENÉES DANS LE CADRE DE VOTRE ACTION

En mairie de Bujumbura, l’ALDP mène les séances de sensibilisation et d'information sur la libre circulation et installation en Europe au sein des établissements scolaires et des espaces publics. Plus de 1600 jeunes ont pris part à nos activités. Ils expriment leur désir de voyager en Europe pour étudier, travailler, s’installer. Notre mission, c’est de les accompagner.

Cette activité a commencé en 2014.

Pour les tranches d’âges, nous avons deux catégories à savoir :
1. Les jeunes de 13 à 25 ans émanant des établissements scolaires ;
2. La population de 13 à ±45 ans qui participe aux activités organisées dans les espaces publics.

Les séances de sensibilisation consistent à préparer les jeunes à l’immigration en leur fournissant les informations sur les méfaits de l’immigration clandestine (les dangers, les naufrages) et les différentes réalités de la vie en Europe (les normes à suivre pour y vivre et y rester) à travers :
- les séances débats,
- les témoignages des amis qui fréquentent l’Europe (notamment nos amis occidentaux et bénévoles),
- les chansons, les danses et le théâtre,
- les messages écrits sur des banderoles et les T-shirts,
- les jeux sociaux, sportifs et culturels,
- la projection de films documentaires
- et les émissions radio.
Et avec l’appui d’experts, animateurs, bénévoles.

Mais au travers des mêmes activités, nous les préparons aussi aux possibilités de se développer localement, nous les sensibilisons à comment se prendre en charge localement pour éviter de migrer, se regrouper en associations pour faire le travail de leur choix : travaux de secrétariat dans le quartier, informatique... Ne pas toujours dépendre mais s’organiser au niveau local, apprendre.

QUI S'IMPLIQUE DANS VOTRE GROUPE ?

8 animateurs bénévoles de l'ALDP.

AVEC QUELS PARTENAIRES PORTEZ-VOUS CETTE ACTION ?

L'administration locale et les établissements scolaires, mais aussi l'association « A Portée de Mains » (Angoulême – France) http://apm-asso.com 

Partenariat avec A Portée de Mains (APM)

Parce qu’informer et sensibiliser sur les risques liés à l’immigration clandestine ne suffit pas, APM propose aux jeunes de prendre en main leur avenir dans leur propre pays et se dynamiser. L’association agit à travers des actions de formation, de sensibilisation, mais aussi d’accompagnement à la mise en place de projets par l’accès à des microcrédits. L’ALDP a assumé le suivi de ces projets auprès des bénéficiaires.

Les jeunes doivent être partie prenante et force de propositions et d’initiatives. APM les appuie ensuite dans la mise en œuvre.

Pendant une année (2012-2013), APM s’est rendue à l’école de l’ALDP pour y mener des activités d’information, de sensibilisation et de formation pour de jeunes Burundais. Ces séances s’intégraient dans le projet d’information et de sensibilisation aux risques liés à l’immigration clandestine dans le sens où, le jeune, une fois sensibilisé, doit pouvoir bénéficier d’un soutien afin de se développer dans son propre pays. Ces activités ont été menées conjointement entre l’ALDP et APM.

Afin de continuer à soutenir la jeunesse locale burundaise, APM a décidé de proposer un appel à projet. En janvier 2013, les jeunes de la commune de Kinama (Burundi) ont eu accès à cet appel à projet. L’objectif était de permettre à des jeunes de se réunir en groupement afin de mettre en place une Activité Génératrice de Revenus leur permettant une certaine autonomie. Cette initiative s’inscrit dans une dynamique plus globale et dans la continuité des sensibilisations (risques liés à l’immigration clandestine, gestion de projet…). Ces activités ont aussi été menées conjointement entre l’ALDP et APM.

PERSPECTIVES FUTURES

Mettre en place un centre permanent d'information facilitant la connaissance sur l'immigration.

PARTAGEZ LES AVANCÉES ET LES SUCCÈS OBTENUS VIA VOTRE ACTION

Grâce à notre action, la jeunesse de Kinama et ses environs a brisé l'ignorance sur la libre circulation et l'installation dans les pays européens.

VOUS SOUHAITEZ AJOUTER UNE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE SUR VOTRE ACTION ?

QUELS BESOINS AVEZ-VOUS IDENTIFIES POUR AMPLIFIER OU PERENNISER VOTRE ACTION ?

Acquisition d'outils de sensibilisation :
1. Matériel de sonorisation (mixeur, microphones, baffles, amplificateur, et autres accessoires)
2. Podium
3. Impression de messages sur banderoles et T-shirts
4. Matériel sportif (ballons de foot, volley, handball et basket ; chasubles, tableau marquoir)
5. Groupe électrogène et accessoires
6. Radio à clé-USB (pour les répétitions)
7. Camion d’occasion à carrosserie ouvrable (sous forme d’une cabine) pour le transport du matériel et la sonorisation sur les lieux publics
8. Enrichissement de la bibliothèque et de la médiathèque par les ouvrages et multimédia contenant les sujets de l’immigration et du développement local.

Renforcement de capacité des animateurs bénévoles

A propos de cette action

 1221


Les actions de ce groupe

Porteur de l'action

Anaclet KATUMBULU KITUNGANO


Localisation

Kinama, Bujumbura Mairie, Burundi

Commentaires

Votre commentaire